Benjamin Pasdelou

Posté le par

 

image

Il grave ses mots sur du lino ou de la peau, illustre ses maux à travers son imaginaire, mélange le passé et le futur avec un point commun : la nature.

Benjamin Pasdelou est un artiste ayant comme moyen d’expression la linogravure. Cette technique consiste à graver un motif sur une plaque de linoléum (le motif peut apparaître soit en évident autour de la forme, soit en incisant les lignes du dessin). Une fois le dessin gravé on recouvre la plaque de linoléum d’encre qui va se déposer sur les reliefs de la plaque. On peut ensuite y déposer une feuille de papier et passer le tout sous une presse. 

Il a une carrière professionnelle atypique pour un résident d’Art Plume puisqu’il ne vit pas de son art mais travaille dans la restauration. Ayant toujours beaucoup dessiné il a voulu s’orienter vers l’art du tatouage et la linogravure s’est avéré être un bon compromis entre ces deux arts. Ses œuvres mettent en avant l’homme et la nature.  Pour Benjamin Pasdelou, le fait d’associer les insectes à l’Homme dans ses oeuvres est un hommage à la nature et souligne le fait que celle-ci fait partie de nous. L’image du lucan cerf-volant est d’ailleurs récurente dans son travail (voir photo ci-contre).

Pour sa deuxième résidence artistique, Benjamin Pasdelou, souhaite travailler sur une série de linogravures autour de vieilles photos en noir et blanc du 19ème siècle ainsi que sur le conflit entre l’Irlande et le Royaume-Uni.