Posté le par

bandeau-facebook

Depuis 1997, Les Hétéroclites s’illustrent comme le festival du métissage des arts de la Manche où musiques actuelles, spectacles de rue et arts plastiques sont mis à l’honneur. Cette 20ème édition continue sur cette lancée et se déroulera du 10 au 13 mai 2017.

Mercredi 10 mai

Journée Hétérokids

5 euros (pour les moins de 14 ans / Gratuit pour les accompagnateurs)

25 activités seront proposés aux petits et grands enfants. Un nombre en constante évolution qui fait face à une demande toujours plus grande. L’édition 2017 sera l’occasion d’en accueillir de nouveaux : tampographie, découverte du didgeridoo, création de livres pop up et encre végétale. Ce sera également l’occasion de retrouver des ateliers à grands succès (sculpture sur sable, langue des signes, danse hip hop et africaine, maquillage cirque…).

L’autre particularité de cette journée concerne les spectacles jeune public. Cette année, vous aurez la joie de rencontrer d’incroyables personnages comme Ego le cachalot, les dompteurs d’émotion du Cirque Minimum, les colporteurs de rêves qui sont à la ville comme à la scène et même des musiciens préhistoriques qui jouaient avant les mots…

Jeudi 11 mai
Les Baroclites

Festival Off – Concert Gratuit

Les Hétéroclites investissent la ville. Le temps d’une soirée « hors les murs », ce véritable “Off” du festival animera Saint Lô. Plusieurs bars partenaires proposeront des concerts gratuits. Le rendez vous est pris au Neptune, Triskell, Castel Pub, Amuse Bouche Café, Santa Cruz, Sombrero, Baz’Art et Sunset Club.

Vendredi 12 et Samedi 13 mai
Les Hétéroclites  

Tarifs : 13/15 euros le pass 2 jours

La soirée concerts du vendredi et le samedi agrémenté de divers spectacles de rue et installations arts plastiques seront les points d’orgues de ces 20 ans. Ils sont à consommer ensemble ou séparément.

DES VALEURS SÛRES

Le Pied de la Pompe – Après 2 ans de tournée au sein du COLLECTIF 13, le groupe reprend la route des festivals. Toujours en évolution après plus de 500 dates, le com­bo propose un set puissant qui fera la part belle aux textes français dans une atmosphère folk/rock, inattendue et inspirée.

Ceux Qui Marchent Debout – Après 25 ans d’existence, une liste impressionnante de collaborations (Maceo Parker, Femi Kuti, Fred Wesley…) et de concerts de prestige, sa réputation scénique n’est plus à faire pour ce collectif sans leader où tout le monde chante.

Gablé – Imprévisible mais facile à écouter, polyrythmique mais facile à danser… Actifs dans l’underground français depuis des lustres, ces trois Normands férus de folie douce n’ont jamais rien fait comme personne dans leur village et dans leur scène. Leur notoriété leur rend bien.

AB Sextet – Le groupe le plus groovant des années 90 revient en force avec un tentet (soit 10 musiciens) qui sera sur scène. Pour cette folle soirée, ce collectif va nous régaler par ses compos funk teintées new soul pour un vallon de la dollée promis au dancefloor !

Bob’s NoT DeAD – De la poésie et de la sincérité qui débride la parole et s’inspire de Brassens et Renaud pour ce trentenaire malgré lui qui reste bien accroché à sa guitare. Son allure sont délibérément punk mais l’habit ne fait pas le moine pour cet auteur de Chanson française.

Salim Jah Peter – Cet artiste nous fait voyager entre douceur, révolte et espoir sans oublier les valeurs fondamentales de sa tradition à travers ses mélodies africaines, son roots reggae d’excellente facture et des textes forts.

PARIS SUR L’AVENIR ET MISE EN VALEUR DES TALENTS REGIONAUX

Holy Two – Hymnes lentes et chants de charmeurs de serpents; ce duo façonnent les sons en explorant le sublime au creux des silences, édifiant une électro-pop sombre et délicate.

INÜIT – Cette formation originale compose dans un style qui franchi les barrières de l’électro-pop trouvant sa force dans la fusion des genres et des instruments.

Daisy – Duo Pop-Electro aux influences Soul / Jazz, qui fascine de part la voix à la fois douce et voluptueuse, et un songwriting aux effets sonores élégants et rythmiquement accrocheurs.

Slaughterhouse Brothers – Vainqueurs du tremplin des Hétéroclites 2017 – Ce groupe arpentent les routes du vieux continent pour distiller une pop-rock frivole et saccadée aux teintes psychées.

Strange O’clock – Vainqueurs du tremplin des Hétéroclites 2017 – Des créations qui se tissent aux fils d’une inspiration sensible et sincère, avec un « blues métissé » en note principale.

Cassidy Punch Machine – Avec une musique énigmatique aux ambiances sombres et énervées, ils parlent «d’électro-rap» dans un univers influencé par le 7ème art pour évoquer leur quotidien.

Break Two – Collectif atypique qui a vu le jour dans les Ateliers d’Art Plume. Leur musique navigue entre Hip-Hop acoustique et Electro Break Beat. Violoncelle, scratchs, basse, batterie et machines…

Mantekiya – Passionné de musique africaine avec une grande culture rock, pop et jazz, voilà ce qui fonde Mantekiya. Depuis 2015, ils font danser les festivaliers grâce à ce mélange explosif.

ART DE RUE POUR UN ART DE VIVRE

Obstinées (par la Cie Burrasca) – Spectacle de trapèze ballant, manipulation de portique aérien, équilibres précaires, portés et musique live. Sur scène se rencontre les univers de trois femmes, dans une atmosphère de tension, chacune cherche à trouver l’union complice, l’intime harmonie.

Sucré Salé (par Les Passes Tressées) – Elle a la grâce de la gazelle et un corps de déménageur. Il est puissant mais délicat comme une poutre. Ils s’aimaient mais ont déci­dé de laisser au vestiaire querelles, rancoeurs et jalousies pour sortir le grand jeu d’artifice…

Les Tapas (par la Carnage Productions) – Forains, Les Tapas sont deux bons bougres qui perpétuent la tradition du burlesque muet. Si la scène est leur château en Espagne, d’Espagnol ils n’ont que le pseudonyme, souvenir de leur pot de départ.

Pétrolina et Mascarpone (par la Cie Ahouie) – Musicien mélomane, Mascarpone partage inlassablement son amour pour la musique. En ce jour exceptionnel, le spectacle se fait avec l’aide de sa cousine Pétrolina, aussi enjouée qu’inadaptée.

La 1ère vraie aventure de Flibuste, Big Joe, Chiffon et Mamzelle (par la Cie du Lit qui grince) – Une très grosse caisse, livrée par erreur au mauvais endroit pour quatre pantins livrés à eux-mêmes, en manque d’un montreur. Découvrez les folles aventures de ces personnages hauts en couleur…

ET AUSSI LES INSTALLATIONS LAND ART ET PLASTIQUES

« La galère » par APACH – Installation in-situ racontant une situation absurde où les protagonistes s’efforcent de maintenir une embarcation au-dessus du niveau de l’eau au détriment même de leurs conditions de vie, « La galère » se veut une oeuvre engagée.

« Moby » par Nicolas Chagnon – La Baleine explore les océans et symbolise un marqueur important du changement climatique et de la transformation des océans. Elle sera présentée dans les airs et lumineuse pour nous interpeller sur sa proche ex­tinction possible.

« Monstre Recyclé » par Wendy SINCLAIR – Inspiré de l’île artificielle dans l’océan Pacifique, formée de l’agrégation de tonnes de déchets qui a maintenant une superficie équivalente à 5 fois celle de la France. Qu’avons-nous créé? Un monstre qui émerge de cet amas de plastique polluant l’eau

Exposition Rue Torteron – À l’occasion de cet anniversaire, une exposition rétrospective sera visible rue Torteron; 20 panneaux qui retraceront quelques souvenirs marquants de ces 20 éditions.

Le village des plasticiens – 20 ans d’Hétéroclites, c’est aussi 20 ans d’interventions et de résidences d’artistes plasticiens aux ateliers « Art Plume ». Ils seront mis à l’honneur au « village des plasticiens », avec une installation de photographies exposées sur une centaine de mètres. Il proposera des animations, des ateliers et des panneaux d’expression libre, formant une oeuvre collective « in situ ».

PARTENARIAT LOCAL ET TISSU ASSOCIATIF DURABLE

L’Agence Eau Seine Normandie proposera tout au long du festival diverses animations, spectacles, conférences, débat et projection avec l’association Racines Profondes … Ce partenariat est important pour Art Plume car ayant pour but de sensibiliser sur le respect vital et la préservation de cette ressource, il apporte un sens encore plus profond à l’engagement humaniste de l’association.

Les Hétéroclites, c’est aussi un rendez vous annuels pour de nombreuses associations qui collaborent tout au long de l’année avec Art Plume. Pour ce week end de festivités les associations Norman’Didge, Zimproloco, Saltimbrés, Transfo-Scénographie, Wassa Wassa, la Sale note, Batuk’à Plumes et Baturamdam viendront pour des ateliers, des performances et autres prestations collectives. Il parait même qu’un spectacle collectif viendra surprendre les festivaliers.

Deux autres partenaire régulier viendront apporter de l’eau au moulin créatif du week end. L’association JP50 qui revient avec sa carte blanche proposant un mix électro qui saura ambiancer le Vallon et ses festivaliers. Il y a également l’École de musique municipale de Saint-Lô et ses élèves de qui proposeront un concert de musiques actuelles, amplifiée et autre performance de Batucada.

Enfin si les Hétéroclites résiste aux travers du temps, c’est grâce à un réseaux d’entreprises privées de plus de 50 mécènes et sponsors qui soutiennent le projet cette année anniversaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.